"Lionheart" 40 ans... Déjà!

Aller en bas

"Lionheart" 40 ans... Déjà!

Message  Pierre le Sam 10 Nov - 10:09



Comme pour "The Kick Inside" il y a quelques mois, je vous propose une petite rétrospective concernant "Lionheart" pour les 40 ans de sa sortie.
D'ores et déjà, on peut imaginer que la presse ne célèbrera pas l'"évènement" comme ça avait été le cas pour "The Kick Inside", cet album ayant été, dès le départ, boudé par la critique, et très rapidement aussi par la plupart des admirateurs de KB, lui reprochant de n'être qu'un reflet un peu délavé du 1er album et accusant son auteure, du moins E.M.I., son label, d'avoir "capitalisé" sur la sortie très rapide de "Lionheart" pour assoir la réputation de cette nouvelle artiste (ce qui n'était pas faux!).

L'artiste elle-même, après avoir défendu son 2e album, lors de la promotion, en soutenant qu'il était probablement plus intéressant, plus mûr aussi dans son écriture et sa réalisation, tout en regrettant la pression dont elle avait fait l'objet par E.M.I., a fini, des années plus tard, par se ranger au consensus en déclarant qu'elle n'était pas très satisfaite de cet album pour deux raisons: d'abord parce-qu'il ne représentait pas une réelle évolution (seules 3 nouvelles chansons ont été écrites pour "Lionheart" ("Symphony in Blue", "Fullhouse" et "Coffee Homeground"), le reste ayant été puisé dans le vivier (on parle de 200 chansons!...) qui avait déjà servi pour "The Kick Inside"), ensuite parce-qu'elle se sentait frustrée de n'avoir pas suffisamment écoutée pour la production de l'album, celle-ci ayant été confiée une deuxième fois à Andrew Powell, sans-doute pour s'assurer un succès analogue à celui du 1er album et parce-que l'auteure était encore considérée comme trop inexpérimentée. Kate Bush avait notamment souhaité utiliser les services de ses propres musiciens (Paddy Bush, bien-sûr, mais aussi Del Palmer), mais Andrew Powell avait préféré faire appel aux musiciens de studio qui avait été choisis pour "TKI". Néanmoins, dans les notes de production de "Lionheart", il sera spécifié "Producer and arranger Andrew Powell assisted by Kate", car elle aura néanmoins réussi à imposer certaines de ses décisions, notamment en enregistrant inlassablement ses parties vocales pour qu'elles soient conformes à ses exigences. Malgré les tensions générées par ces désaccords, l'enregistrement s'est déroulé dans des conditions idylliques, aux Super Bear studios, en France près de Nice.

Voici l'évolution des déclarations de Kate Bush concernant "Lionheart":



"Maybe I'm a bit too close to it at the moment, but I find it much more adventurous than the last one. I'm much more happier with the songs and the arrangements and the backing tracks. I was getting a bit worried about labels from that last album; everything being in the high register, everything being soft, and airy-fairy. That was great for the time but it's not really what I want to do now, or what I want to do, say, in the next year. I guess I want to get basically heavier in the sound sense... and I think that's on the way, which makes me really happy.
I don't really think there are any songs on the album that are as close to Wuthering Heights as there were on the last one. I mean, there's lots of songs people could draw comparisons with. I want the first single that comes out from this album to be reasonably up-tempo. That's the first thing I'm concerned with, because I want to break away from what has previously gone. I'm not pleased with being associated with such soft, romantic vibes, not for the first single anyway. If that happens again, that's what I will be to everyone." (Harry Doherty, Kate: Enigma Variations. Melody Maker, November 1978)

"[Recording in France] was an amazing experience. I mean it's the first time I've ever recorded out of the country. And the environment was really quite phenomenal, I mean it was just so beautiful, it was so unlike anything I'd seen for a long while. And I think there was so many advantages to it, but there were a couple of disadvantages - the fact that it was so beautiful, you couldn't help but keep drifting off to the sun out there, you know, that sort of thing. But you just didn't feel like you needed a break, because the vibes and the weather and everyone around was just so good, you know, you didn't feel like you were working. It was really, really fun.é (Lionheart Promo Cassette, EMI Canada, 1978)

"It was a difficult situation because there was very little time around and I felt very squashed in by the lack of time and that's what I don't like, especially if it's concerning something as important for me as my songs are, they're really important to me. But it all seemed to come together and it was really nicely guided by something, it just happened great. And there were quite a few old songs that I managed to get the time to re-write. It's a much lighter level of work when you re-write a song because the basic inspiration is there, you just perfect upon it and that's great. And they're about four new songs so they all came together, it was great. In fact, we ended up with more then we needed again, which is fantastic." (Lionheart Promo Cassette, EMI Canada, 1978)

"I had only a week after we got back from Japan to prepare for the album. I was lucky to get it together so quickly. But the songs seem to me, now, to be somewhat overproduced. I didn't put enough time into them." (Richard Laermer, Kate Bush Touches the U.S. At Last, Pulse!, 1984)

"Even on the first two records, I was doing what I'm doing now as a artist, only because I was a lot younger, and I didn't have the room and the space to be able to truly present my music. I had to work with a producer and within certain kind of set-ups because of the fact that... that's how it was, I wasn't powerful enough basically to be able to say, ``Look, I'm producing this myself. This is what I do.'' And that's what I do now. I think that if I had been a little older, and if I'd had the experience at the time, I would have done it then, too. But I was - When I was making my first album, I was 18. I had never really worked with a band before, let alone a producer in a studio setup. So I just had - [Laughs] -I mean I just about had the guts, you know, to sing and keep it together. But you learn very quickly what you want. By the time the second album was finished, I knew that I had to be involved. Even though they were my songs and I was singing them, the finished product was not what I wanted. That wasn't the producer's fault. He was doing a good job from his point of view, making it sound good and together. But for me, it was not my album, really." (John Dilberto, Britain's Renaissance of Concept Rock, Keyboard, 1985)

"It was rushed and that was responsible for me taking as much time as possible over albums. Considering how quickly we made it, it's a bloody good album but I'm not really happy with it." (John Aizlewood, Love, Trust and Hitler. Sounds (UK), November 1989)

"Lionheart" connaîtra un succès commercial moins important que son prédécesseur, ainsi que les singles choisis pour assurer sa promotion: "Hammer Horror" et "Wow". Cependant, on pourra mesurer à sa juste valeur l'impact généré par l'arrivée de cette nouvelle artiste à travers la première tournée (en Europe) de concerts, celle-ci affichant complet pour toutes les dates. La préparation (dans le plus grand secret) de cette tournée justifiera une présence moins importante dans les medias qu'à la sortie de "The Kick Inside", néanmoins Kate Bush continuera de s'imposer à la télévision et dans la presse. Pour illustrer cela, je vous proposerai, comme pour "The Kick Inside", une sélection de documents videos et autres.

Malgré le succès plus relatif de "Lionheart", Kate Bush sera cependant consacrée comme l'artiste féminine la plus importante des années 1978 et 1979 au Royaume-Uni, recevant une pluie de récompenses et distinctions dans la plupart des medias musicaux.

Pour ma part, malgré l'avis général, j'ai toujours considéré "Lionheart" comme un très bel album, extrêmement bien produit, et ce manque de reconnaissance, par la presse, le public et l'artiste elle-même, m'a toujours paru très injuste et caricatural. Le syndrome du 2e album "raté" (à plus forte raison quand le 1er a connu un succès extraordinaire!) est une sorte d'institution dans la critique, tellement prévisible. Certes, "Lionheart" n'est peut-être pas conforme à ce que Kate Bush aurait voulu qu'il soit. Il n'empêche que toutes les chansons ne montrent aucune défaillance par-rapport à celles de "The Kick Inside" (les textes sont, à mon avis, encore mieux écrits, plus intéressants car plus "polémiques" ou acides, et démontrent une réelle évolution), la production et les arrangements d'Andrew Powell sont en tous points superbes, le son est excellent et surtout, surtout, Kate Bush affiche une maîtrise de sa voix tout à fait incroyable. Effectivement, cet album se montre dans la continuité de "TKI" et n'offre pas la remarquable évolution de "Never for Ever", ou de façon plus évidente encore "The Dreaming", mais il reste un de mes préférés, en faveur probablement, de ce statut de "mal-aimé"...

Même si ça a déjà été fait dans les autres forums, n'hésitez pas à partager ce que vous pensez de "Lionheart" dans ce sujet... Wink

_________________
The sight of bridges and balloons makes calm canaries irritable

avatar
Pierre
Admin

Messages : 1687
Date de naissance : 30/08/1962
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Paris 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lionheart" 40 ans... Déjà!

Message  Pierre le Sam 10 Nov - 12:00

Pour "commencer", juste ce souvenir des circonstances qui ont entouré, pour moi, la sortie de "Lionheart":

J'ai réellement commencé à m'intéresser à KB en juillet 78 (même si je connaissais "Wuthering Heights" dès sa sortie), et j'ai acheté "The Kick Inside" en août. A partir de là, je n'ai cessé de l'écouter (je crois me souvenir d'ailleurs n'avoir écouté QUE cet album, de façon obsessionnelle... geek ). Un soir d'hiver (novembre/décembre?), mon ami d'enfance qui était au lycée à Paris, m'affirme, à ma grande surprise, qu'il a repéré dans une boutique de disques, un nouvel album en import de la Dame, me décrivant la pochette. Je lui donne 50 francs (et oui, 7,50 euros, c'était le prix d'un vinyle à l'époque! Laughing ), lui demandant de me le prendre. Quand il se rend dans la boutique, il n'y en a déjà plus... A partir de là, il a pour mission de sauter dessus dès qu'il le retrouve. Impossible! entre-temps, "Rock & Folk" et "Best", les deux magazines musicaux  références de l'époque publieront leurs critiques plutôt mitigées de l'album, et c'est tout ce que je connaîtrai de "Lionheart" pendant de longs mois, puisque je ne finirai par tomber sur l'album qu'en mars/avril!!! Inutile de dire à quel point cette frustration a sans-doute pesé dans l'affection particulière que je ressens pour "Lionheart", je l'ai tellement guetté, traqué... C'était devenu une obsession, je ne pensais pratiquement qu'à ça!Laughing Laughing Laughing Laughing Quand j'ai fini par le trouver, d'abord j'ai trouvé la pochette magnifique! Je pouvais enfin mettre un visage sur cette voix (je n'avais vu le clip de "Wuthering Heights" qu'une fois à la TV, KB était à peine évoquée dans la presse française...), et les photos de Gered Mankowitz la rendaient si belle! Quand j'ai posé l'album sur la platine, dès les premières notes, j'ai pensé que les critiques étaient vraiment des buses parce-que moi, je trouvais l'album encore meilleur! Je me souviens tout particulièrement de la fascination que la progression de la performance vocale exerçait sur moi. J'étais envoûté! Et là, j'ai eu la confirmation de l'intuition que j'avais ressentie à l'écoute de "TKI": cette nana était promise à un destin musical unique. Je ne pense pas m'être trompé....
Et puis,juste après, l'annonce de la tournée est tombée. J'ai immédiatement pris ma place (et je je regrette pas!Laughing le concert au Théätre des Champs-Elysées ayant assez rapidement affiché complet). Dans la foulée, j'ai vu le clip d'"Hammer Horror" à la télé, et le 6 mai, le concert!affraid

Tout ça pour expliquer qu'à l'heure d'internet où tout va si vite, qu'un "artiste" qui connaît une ascension fulgurante peut très rapidement se retrouver noyé dans l'anonymat après qqs années, alors qu'il est si simple et rapide d'obtenir toutes les infos possibles et imaginables . Il y a seulement 40 ans, c'était parfois le parcours du combattant pour la sortie du disque d'une nouvelle artiste pas particulièrement soutenue par la presse, malgré un succès commercial important au niveau international.  Il peut sembler surprenant qu'une artiste comme Kate Bush, considérée maintenant comme une institution, ait mis autant de temps à s'imposer en France... Je ne sais pas si, comme moi, vous avez autant galéré pour avoir ce putain d'album, mais je suis convaincu que ça a pesé dans ma perception de l'album en question.

Et puis après le concert, et surtout à la sortie de "Never for Ever", KB s'est peu à peu imposée dans le paysage musical en France.

Alors, comment expliquer ce phénomène? D'abord sans-doute par la particularité de sa voix et de son travail. KB n'était pas particulièrement "branchée", bien au contraire! Mais j'ai toujours pensé que le machisme de la presse rock en France (Philippe Manoeuvre &Co) y était pour beaucoup. A cette époque , très peu de femmes étaient représentées dans le paysage musical, encore moins étaient "reconnues". Il y avait bien Patti Smith, mais avec ses allures et son comportement de "bad boy", elle n'incarnait, à mon avis, pas une expression réellement féminine. Joni Mitchell était respectée, probablement grâce à Dylan qui faisait figure de Pygmalion. Et puis il y a eu Debbie Harry de Blondie qui, elle, jouait à fond le stratagème du sex-symbol à la Marilyn. Kate Bush, à travers son jeune âge, sa voix particulière, n'a pas été prise au sérieux en France et on n'envisageait pas, à cette époque, qu'une femme pouvait être auteure de son oeuvre, c'était d'ailleurs inédit, même si en France, des cas comme Françoise Hardy ou Véronique Sanson avaient montré que c'était possible. Mais il y avait toujours un (voire plusieurs) mec(s) dans l'histoire... Pour Kate Bush, on a beaucoup insisté sur l'importance supposée de David Gilmour, puis de Peter Gabriel dans son parcours, parce-qu'une femme autonome dans ce milieu, ce n'était pas envisageable. Avec "Lionheart", KB a tenté d'imposer son indépendance, ce qui lui a été refusé, et c'est précisément la production de l'album par Andrew Powell et le diktat d'E.M.I. qui ont été les reproches principaux formulés par les chroniqueurs de l'époque. Ce qui peut paraître assez cynique.

Bref, tout ça pour dire qu'en 40 ans, les choses semblent avoir considérablement changé. Et même si pour pas mal de choses en ce moment, on est tenté de se dire "c'était mieux avant!", force est de constater que pour d'autres choses, une évolution ne peut être contestée...

_________________
The sight of bridges and balloons makes calm canaries irritable

avatar
Pierre
Admin

Messages : 1687
Date de naissance : 30/08/1962
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Paris 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lionheart" 40 ans... Déjà!

Message  SilentShout le Jeu 15 Nov - 15:15

C'est un bonheur de te lire Pierre, tu devrais écrire la bio de Kate
avatar
SilentShout

Messages : 7
Date de naissance : 29/08/1974
Date d'inscription : 09/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lionheart" 40 ans... Déjà!

Message  Pierre le Jeu 15 Nov - 18:23

Merci SilentShout, c'est très gentil! Wink Pour la bio, c'est une sorte de projet de longue date, mais qui n'aurait pas la forme d'une bio classique, plutôt  une sorte d'"essai" qui aurait pour ambition de décrire l'univers de Madâââââme à travers ses textes tout d'abord, mais aussi des références qui parsèment sa musique et ses "objets visuels". Une sorte de "décryptage" pour le public francophone qui, c'est regrettable, passe souvent à côté de ce qu'elle exprime. Le tout regroupé dans les thématiques qui lui sont chères. C'est encore un peu vague, mais ça prend forme petit à petit dans mon esprit.Suspect drunken

Bienvenue à toi par la même occasion, puisque c'est la première fois que tu prends la parole. N'hésite pas à intervenir, ce forum est assez "intime" comme tu as dû le constater. Pas d'obligation, bien-sûr, mais je crois que ça nous ferait plaisir de faire connaissance d'un(e) nouveau/elle membre, ça fait un bail que ça n'est pas arrivé!Shocked Fais comme chez toi!Wink

_________________
The sight of bridges and balloons makes calm canaries irritable

avatar
Pierre
Admin

Messages : 1687
Date de naissance : 30/08/1962
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Paris 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lionheart" 40 ans... Déjà!

Message  SilentShout le Ven 16 Nov - 13:22

Merci Pierre de m'accueillir sur ton forum.
On s'est déjà rencontrés il y a plus de 10 ans, à l'époque du site de SWAN. lol!
Mon prénom est Myriam et je constate que nous sommes deux vierges/tigres ce qui est signe de grande sagesse comme tu le sais Laughing


Je posterai avec plaisir, je suis impatiente de lire vos avis sur les fameux coffrets...
avatar
SilentShout

Messages : 7
Date de naissance : 29/08/1974
Date d'inscription : 09/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lionheart" 40 ans... Déjà!

Message  Pierre le Ven 16 Nov - 18:26

SilentShout a écrit:
On s'est déjà rencontrés il y a plus de 10 ans, à l'époque du site de SWAN.  lol!
Mon prénom est Myriam

J'ai une terrible mémoire des prénoms, cependant je t'associe a-priori à une rencontre en compagnie de Crystèle dans le quartier des Halles. je me trompe?

SilentShout a écrit:
et je constate que nous sommes deux vierges/tigres ce qui est signe de grande sagesse comme tu le sais Laughing

Quelle coïncidence! Very Happy J'ignore si c'est une association qui conduit à la sagesse, mais en attendant de la trouver, les contrastes sont parfois un peu compliqués à harmoniser... Puisses-tu dire vrai! Wink Laughing En tous cas je me sens lucide, tant sur mes qualités que sur mes failles. J'essaie d'être fidèle aux unes, tout en cherchant à améliorer les autres... Y'a du boulot! Laughing

SilentShout a écrit:Je posterai avec plaisir, je suis impatiente de lire vos avis sur les fameux coffrets...

Encore une fois, bienvenue à toi, sens toi libre d'intervenir à ta guise, une "nouvelle tête", ça nous fera du bien, et Emma se sentira moins "seule", toutes les filles ayant déserté, même notre Lulu qui, perso, me manque bien... Neutral Ceci-dit, je pense qu'elle n'a jamais souffert d'une quelconque forme de machisme de la part de qui que ce soit, c'est pas le genre de la maison! Au plaisir de te lire!

_________________
The sight of bridges and balloons makes calm canaries irritable

avatar
Pierre
Admin

Messages : 1687
Date de naissance : 30/08/1962
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Paris 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lionheart" 40 ans... Déjà!

Message  Emma le Ven 16 Nov - 19:59

Merci beaucoup effectivement, je vais me sentir moins seule ici Wink
Bienvenue à toi Myriam Very Happy
avatar
Emma

Messages : 887
Date de naissance : 26/07/1964
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lionheart" 40 ans... Déjà!

Message  SilentShout Hier à 9:11

Merci Pierre et Emma pour votre accueil !
avatar
SilentShout

Messages : 7
Date de naissance : 29/08/1974
Date d'inscription : 09/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lionheart" 40 ans... Déjà!

Message  Jérôme Hier à 18:33

SilentShout a écrit:Merci Pierre et Emma pour votre accueil !

tiens une vieille connaissance Laughing

j'espère que tout va bien mymy
avatar
Jérôme

Messages : 945
Date de naissance : 05/06/1967
Date d'inscription : 13/08/2014
Localisation : Annecy

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Lionheart" 40 ans... Déjà!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum